Kinchaka
© Mise à jour aout 2017
Retour
Viaduc De Cize Bollozon
           En 1866 le Revermont connaît une révolution majeure. Une ligne de chemin de fer va traverser cette région pour relier Bourg-en-Bresse à Oyonnax. Plusieurs petits villages comme Ceyzériat, Sénissiat, Villereversure, Cize-Bolozon … pourront avoir une gare.                    L’exportation des produits agricoles et des produits des carrières sont dans les buts primaires de la ligne, bien que deux trains soient prévus par jour pour le transport en commun. Chaque commune donne une contribution à cette création. Par exemple un total de 600 Frs soit 91€ sera donnée par plusieurs communes autour de Cize pour qu’une gare y soit installée. L’argent est dur à trouver surtout que nous sommes après la guerre de 1870.                    Les fondations du viaduc de Cize débute le 8 Juillet 1872. Presque en même temps, de 1871 à 1874, construction d’un tunnel entre la Vallée de l’Ain et Simandre-sur-Suran. Sa longueur totale est de 1687m, sa hauteur de 5,25m et sa largeur varie de 4,60m a 6,50m. Le tunnel débouche côté Vallée de l’Ain sur le viaduc.Le 6 Juillet 1876 le premier train inaugure le tunnel et le viaduc .                    En 1899 le Revermont se voit pousser des ailes et envisage avec la Préfecture de l’Ain un Tramway débutant juste avant le tunnel sur la commune de Simandre-sur-Suran et allant jusqu’à Colligny, mais le projet sera sans suite.                     La ligne Bourg-en-Bresse - La Cluse (1877) est 5 ans plus tard Bourg-en-Bresse - Bellegarde sera une ligne utilisée par la compagnie P.L.M. En ce temps la SNCF n’existe pas encore, bien qu’en 1880 les compagnies de chemin de fer doivent fusionner en une seule entreprise pour crée notre SNCF d’ aujourd’hui. Mais en 1910 la compagnie P.L.M exerce encore sur cette ligne.                    Le viaduc traverse donc la rivière d’Ain. Le viaduc possède 2 étages. Le premier niveau terminé en 1873 est un passage routier  étroit mais  très utile car il n’existe qu’un pont: celui de Thoirette. En 1875 le viaduc est achevé.  L’ouvrage: Longeur total 268m90 Hauteur 52m50 Largeur 5m30 Épaisseur des piliers 2m80 Épaisseur des voûtes 1m Total des roches 12 974 m3 Pour un prix total a l’époque de 348 713 Frs soit 53 157€                     Pendant la seconde guerre mondiale en 1944 le viaduc se  voit dynamité, ce qui coupe la ligne de chemin de fer. En 1950 le viaduc est reconstruit presque à l’identique et les trains peuvent de nouveau circuler. Les fondations des piliers du pont ont été renforcés en 1990. En 2005 plus aucun train ne passera sur ce viaduc car la ligne est en rénovation: un gros chantier a débuté pour permettre au TGV de relier Bourg-en-Bresse à Genève.
A coté du viaduc dans la montagne on peut voir une roche posée sur une autre. Phénomène naturel dans la région il a été "baptisé" Le BENITIER.
En 2015 cette ligne respire le neuf...
Accueil Nature Horizon + Bien être Recette A propos Atelier Contact Pass